Rectifications spontanées des insuffisances

TVA

L’administration a précisé les modalités de correction des insuffisances constatées sur les déclarations de taxes sur le chiffre d’affaires.
En effet, ces modalités de correction sont modifiées et la conduite à tenir par les centres de gestion et associations agréés dans l’exercice de leurs missions a été précisée.
Désormais, l’entreprise a la possibilité de corriger les omissions de TVA au titre d’un exercice comptable antérieur sur la déclaration relative à la période de découverte de l’erreur lorsque les droits omis n’excèdent pas 4 000 €.
Au-delà de cette somme, l’entreprise doit déposer une déclaration rectificative de TVA relative à la période au titre de laquelle l’erreur a été commise.


BOFiP actualités 3 juin 2015